Mots-clef : indépendante, maman, travail à domicile, travailler à son compte

Bonjour Frédérika, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Frédérika DOYERE, j’ai 34 ans et 3 enfants de 12, 9 et 5 ans. J’habite en ile de France en Seine et Marne à Moissy cramayel

Quelle est ton activité actuelle ?

Je suis conseillère indépendante en immobilier  et manager pour le réseau iadfrance : 1er réseau de mandataire en France. Mon métier de conseillère en immobilier consiste à aider les personnes qui veulent concrétiser leur projet de vente et/ou d’achat. Je les guide pendant tout le processus de vente. Le fait d’être indépendante me permet de gérer mon emploi du temps, mon chiffre d’affaires, mes objectifs. En tant que manager, j’ai la possibilité de développer mon équipe cela veut dire que j’accompagne aussi des personnes qui, comme moi, veulent entrer dans le monde de l’entreprenariat. Je les forme à devenir performant dans leur métier.

-Quel a été ton parcours de vie professionnel ?

Mon parcours a été un peu éclectique. J’ai fait des études de sciences du langage jusqu’en licence que j’ai obtenu en 2006 puis je suis entrée à l’IUFM pour devenir professeur des écoles . Ensuite, j’ai enseigné dans des écoles privées pour des enfants aux besoins spécifiques pendant plusieurs années. J’ai même préparé des jeunes infirmiers pour l’entrée au concours de l’ IFSI . Je me suis mise en congé parental à l’arrivée de mon deuxième enfant et j’ai repris lorsque ma troisième avait à peine 2 ans. Quasiment 4 ans d’arrêt où je n’ai pas eu le temps de vraiment m’ennuyer mais qui m’ont permis aussi de faire un 1er bilan de ce que je voulais vraiment.

-Comment as-tu eu l’idée de te mettre à ton compte et de devenir indépendante ?

L’idée était tout simplement que je souhaitais pouvoir concilier ma vie personnelle déjà bien remplie avec ma vie professionnelle. J’étais vraiment passée à une autre étape de ma vie, je ne me voyais pas retourner dans l’enseignement. Je voulais pouvoir jongler avec les activités des enfants, les voir grandir et les aider dans leur scolarité. J’avais aussi envie de faire quelque chose qui me donne envie de me lever et me surpasser pour eux. D’avoir une vie active. M’occupant d’investissements locatifs à titre personnel, le destin m’a fait croiser la route d’une personne du réseau iadfrance. Ce réseau me permettait de me lancer dans le monde de l’entreprenariat sans gros risques. J’ai tout de suite été conquise et ni une ni deux j’ai mis fin à mon congé parental.

-Qu’est ce qui a été le déclic ?

Tout à été dit au- dessus ; le déclic et mon moteur à l’heure actuelle se sont mes 3 enfants et mon mari. Le fait aussi de savoir que je ne sautais pas seule dans cet inconnu, d’être accompagnée, formée m’a entièrement rassurée et motivée puisque être chef d’entreprise est un sacré challenge.

– Avec le recul, comment te sens-tu à cette idée ?

Aucun regret, c’est une étape et il faut se lancer même si ce n’est pas toujours facile. La peur n’évite pas le danger mais la route est tellement belle qu’elle en vaut la peine.

-Quels conseils donnerais-tu à des mamans qui voudraient se lancer pour devenir indépendante comme toi ?

C’est difficile pour celles qui ont connu pendant de nombreuses années le salariat de se « jeter » dans le vide et ça peut se comprendre. Mais en faisant les choses par étape, en créant son business plan, en mettant en place ses objectifs, en se formant et en y allant alors la réussite ne peut être que sur le chemin.

-Comment envisages-tu la suite de ton activité ?

Je l’imagine très sereinement, j’aime ce que je fais. Très régulièrement je n’ai même pas l’impression de travailler et pourtant quelle responsabilité d’avoir le projet d’une vie d’autres personnes entre les mains. Je suis très consciencieuse dans mon travail et ça paye. J’arrive à mener de front ma vie de maman avec 3 enfants qui ont chacun des activités différentes et de femme avec un mari qui m’aide et m’encourage dans cette voie de femme entrepreneure. C’est quand même une qualité de vie non négligeable de pouvoir déposer ses enfants le matin à l’école, de gérer les vacances scolaires sereinement, de pouvoir participer souvent aux rencontres scolaires ou sportives !!! De décider quand on part en vacances sans devoir demander l’autorisation. De ne pas avoir à gérer les aléas des transports en commun et tant d’autres choses.

-Quels sont tes projets et tes objectifs pour l’avenir ?

Je me fixe encore des objectifs comme sortir de plus en plus de ma zone de confort (ce qui n’a pas toujours été simple pour moi et qui d’ailleurs peut être un frein en tant que chef d’entreprise). Me former au développement personnel et pourquoi pas évoluer encore dans l’entreprenariat. Mon réseau m’offre encore pas mal de possibilités qui peuvent être exploitées à maturité.  Et c’est ça être chef d’entreprise décidé d’évoluer quand on se sent prêt.

Merci beaucoup pour ton temps précieux passé à me répondre

Si tu as envie d’en savoir plus sur Frédérika